La plus grande comète jamais vue est en direction de la Terre

La NASA a annoncé dans un communiqué qu’une comète aux dimensions jamais précédées se dirigeait actuellement vers la Terre. Mais c’est sans danger. 

Des dimensions hors du commun

« Grande nouvelle ! Non. Littéralement. » Dans une publication Twitter, la NASA a annoncé qu’elle avait repéré la comète la plus large jamais détectée en direction de la Terre. C/2014 UN271 est  plus communément appelée Bernadinelli-Berstein fait 137 kilomètres de diamètres. Cela « la rend plus grande que l’état du Rhode Island » a déclaré l’Agence spatiale à titre de comparaison. De plus, son noyau est estimé cinquante fois plus gros que la plupart des autres comètes de la base de données. Le tout pour un objet de d’un milliard de milliards de tonnes, qui dépasse tous les précédents records. 

À lire aussi : Le petit aller-retour en jet de Jean Castex suscite l’indignation

Pourtant, elle ne devrait pourtant pas poser de problèmes. Même si sa trajectoire nous vise, la comète arrêtera sa course à environ un milliard de kilomètre du Soleil. Elle restera donc à bonne distance, encore plus loin de la Terre que Saturne. L’Agence spatiale ajoute que son voyage prendra fin en 2031, malgré sa vitesse de déplacement à 35 405km/heures.

À lire aussi

COVID-19 : 15 millions de morts liés à la pandémie selon l'OMS

L’OMS estime que la pandémie a causé une surmοrtalité 3 fois supérieure à la normale

À lire aussi : COVID : une nouvelle mutation du variant Omicron en Chine

Aussi sur Mediavenir

COVID-19 : À Beijing, une manifestation étudiante contre le confinement

À Beijing, des étudiants manifestent contre le confinement

Un mystère pour les astronomes

Bernardinelli-Berstein tient son nom des chercheurs du Cerro Tololo Inter-American Observatory (CTIAO) au Chili. Ce sont eux – Pedro Bernardinelli et Gary Berstein – qui l’avaient initialement repérée en 2010. « On avait deviné que c’était [un objet] assez grand, mais on avait besoin des meilleures données pour le confirmer », a déclaré le principal auteur des recherches, Man-To Hui. « Elle brillait de si loin » a déclaré confié David Jewitt, professeur d’astronomie à University of California, « cette comète était forcément grande ». 

À lire aussi : Arrestation exceptionnelle d’un espion russe par la DGSI

Une équipe a donc sollicité le télescope spatial de la NASA, Hubble, qui a confirmé des mensurations records. Ce géant glacé a détrôné la comète C/2002 VQ94 et ses 100 kilomètres de diamètres. Il a pourtant été difficile de déterminer avec précision les dimensions de la comète. En effet, l’amas de poussière qui entoure l’objet rend la collecte de données plus délicate. Aussi, la NASA a déclaré ne pas pouvoir donner énormément de détails quant à sa composition. Il a toutefois été confirmé qu’elle provenait du « Nuage d’Oort ». Constitué de glace et de poussière ce mystère spatial est situé à environ 1,5 années lumières de la Terre. Il pourrait détenir, selon les chercheurs, des informations concernant la formation du système solaire.

Un couple porte plainte contre son fils pour ne pas avoir eu d'enfant