L’Allemagne contourne sa Constitution pour renforcer son armée

Face à la menace russe, l’Allemagne a pris la décision de renforcer son armée, en contournant sa Constitution.

Une décision en opposition avec la Constitution allemande

Ce dimanche 29 mai, le gouvernement et l’opposition conservatrice sont parvenus à un accord. Ainsi, l’Allemagne va renforcer son armée, la Bundeswehr. Pour ce faire, le pays va injecter 100 milliards d’euros dans un fonds spécial, « hors budget national ». Ce fond va donc être financé par de la dette supplémentaire. Ce qui constitue une entorse à la Constitution allemande qui limite de façon stricte l’augmentation du déficit budgétaire.

Le chancelier allemand Olaf Scholz avait promis fin février de réarmer le pays. En effet, après l’invasion de la Russie en Ukraine, le chancelier avait indiqué débloquer un fond spécial de 100 milliards d’euros pour moderniser l’armée allemande. Et pour cause, les équipements sont vétustes. Les militaires se plaignent régulièrement de pannes sur leurs navires et chars de guerre, mais aussi sur leurs avions de chasse. Longtemps privée d’armée après le seconde guerre mondiale, l’Allemagne n’avait pas consacré de gros budget à son armement. Le pays avait également considérablement réduit les effectifs de son armée. Passant de 500 000 personnes après la réunification du pays en 1990, à environ 200 000 aujourd’hui. Et ce malgré la pression des États-Unis, qui rappelait au pays l’accord de l’Otan, de consacrer 2% du PIB national par an à la défense.

Se protéger face à la menace russe

C’est maintenant chose faite, avec ce fond spécial de 100 milliards d’euros. L’objectif sera atteint « en moyenne sur plusieurs années », précise le texte de l’accord. Cependant, pour parvenir à cet accord les négociations ont été rudes. En effet, les partis de l’alliance sociaux-démocrates, écologistes et libéraux ont dû se mettre d’accord avec l’opposition conservatrice. Des points de divergence subsistaient concernant l’utilisation de cet argent. Mais aussi la politique vis-à-vis de l’Ukraine. Depuis le début de la guerre, le parti conservateur reproche au chancelier social-démocrate de ne pas suffisamment soutenir Kiev, en ne livrant pas assez d’armes.

Aussi sur Mediavenir

Covid-19 : la Corée du Nord déploie l’armée pour limiter l’épidémie

Covid-19 : la Corée du Nord déploie l’armée pour limiter l’épidémie

Mais finalement, les partis se sont entendus et le fond pourra être débloqué. Sans cet accord, la décision n’aurait pas pu être prise, puisqu’il faut une majorité de deux tiers au Parlement pour contourner la Constitution. Cette décision de renforcer l’armée en Allemagne a donc été motivée par la menace russe. Par ailleurs, depuis le début de la guerre en Ukraine, le marché du bunker connaît une forte augmentation.

Un troisième mandat possible pour Emmanuel Macron ?