64% des Français sont contre la retraite à 65 ans

Grand projet du deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, la réforme des retraites suscite déjà de vives oppositions. D’après un sondage, 64% des Français sont opposés au départ à la retraite à 65 ans.

La réforme d’Emmanuel Macron

La réforme des retraites est sujet à débat. Depuis la réélection d’Emmanuel Macron le 24 avril dernier, beaucoup de Français craignent de devoir travailler deux à trois ans de plus, avant de partir à la retraite. Une mesure pourtant jugée nécessaire par le président de la République. Est en cause la démographie française. En effet, le nombre de retraités a tendance à augmenter plus que le nombre d’actifs. Or, ce sont les cotisations des actifs qui financent les pensions de retraite.

Pour pallier ce problème, Emmanuel Macron ambitionne donc de passer l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans à 64 ou 65 ans. Le président explique que la transition se fera progressivement par palier de quatre mois par an. Pour arriver à 65 ans en 2030. Ou s’arrêter à 64 ans en 2027.

Problème : 64% des Français sont opposés à cette réforme.

Les Français pas d’accord

D’après un sondage réalisé par l’institut Elabe, 64% des Français ne valident pas cette réforme. L’étude note que 71% des électeurs d’Emmanuel Macron approuvent cette réforme. Cependant, 75% des électeurs de Marine Le Pen la rejettent. Même combat pour les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, dont 85% n’approuvent pas cette mesure. 57% des retraités (déjà à l’abris) approuvent cette mesure. Alors que 73% des actifs sont contre.

À lire aussi

Carlos Ghosn : la justice française émet un mandat d’arrêt international contre l’ancien patron de Renault

Aussi sur Mediavenir

Emmanuel Macron et François Hollande pour réformer les institutions ?

François Hollande à la rescousse pour réformer les institutions ?

Et pour faire passer cette réforme, Emmanuel Macron n’a pas rejeté l’idée d’avoir recours au 49-3. L’article 49-3 de la Constitution permet d’engager la responsabilité du gouvernement sur une loi, sans passer par le vote du Parlement. Cette idée évoquée, Jean-Luc Mélenchon s’est empressé de tweeter : « Macron à peine réélu, il veut déjà passer par le 49-3 la retraite à 65 ans. Un détail : seul le Premier ministre déclenche les 49-3. Pour l’empêcher donc, une solution : l’Union Populaire à Matignon ! »

Cependant, les autres mesures du président de la République rencontrent plus de succès auprès des Français. Toujours selon le même sondage, 95% des Français approuvent les recrutements massifs dans les EPHAD. Les Français approuvent également en grande majorité l’augmentation du montant minimum retraite à 1 100 euros (980 aujourd’hui). Idem concernant le gel des prix du gaz et de l’électricité, la suppression de la redevance audiovisuelle, l’exonération de taxes des successions jusqu’à 150.000€ par enfant, la réforme du RSA et l’augmentation de 10% du salaire des enseignants.

Afghanistan : vague de protestation contre la dernière restriction des Talibans