Jean Castex présentera sa démission en cas de second mandat d’Emmanuel Macron

Le Premier ministre s’est exprimé ce mardi sur France Inter à propos de l’issue du second tour de l’élection. 

« Tout dépend du sort des urnes dimanche »

« Après cette élection, dans les jours qui suivent, comme le veut la tradition, je présenterai ma démission et celle du gouvernement » a déclaré Jean Castex. Invité de France Inter ce mardi 19 avril, le Premier ministre a annoncé la démission du gouvernement en cas de réélection d’Emmanuel Macron. Cette déclaration fait suite aux propos du président sortant qui a annoncé un remaniement des ministres en cas de réélection. Ainsi, « pas plus de quatre ou cinq ministres » resteraient en fonction comme il l’avait annoncé au Canard Enchaîné. 

Jean Castex et le gouvernement d’Emmanuel Macron se retirerait à l’issue de l’élection du 24 avril. Il a toutefois bien précisé que « tout dépend[rait] du sort des urnes dimanche ». Le Premier ministre laisse donc entendre qu’en cas de victoire du Rassemblement National, le gouvernement resterait en place jusqu’aux législatives. De fait, selon lui, « rien n’est joué et il ne faudrait surtout pas tirer de sondages l’idée que le match est plié ». Une issue où Marine Le Pen remporterait l’élection serait pour Jean Castex « dramatique pour notre pays ». Et pour lui, « le pire est toujours possible ».

À lire aussi : Université de Nantes : l’appel à « faire barrage à l’extrême-droite » de la présidente

Aussi sur Mediavenir

Quels sont les projets de Jean Castex après sa démission ?

Quels sont les projets de Jean Castex après sa démission ?

Derrière Marine, il y a toujours un Le Pen

Le Premier ministre s’est en effet exprimé sur l’adversaire d’Emmanuel Macron. S’adressant notamment aux abstentionnistes, le Premier ministre a appelé une fois de plus à voter « contre Marine Le Pen ». « S’abstenir, c’est finalement mettre dos à dos Emmanuel Macron et Marine Le Pen » a-t-il déclaré. Or selon lui, la différence entre les deux est « très forte ». Après avoir critiqué les différents revirement de la candidate, Jean Castex a fait valoir le fait qu’elle n’avait « jamais rien géré ». La candidate RN aurait un programme « qui change tous les jours » et que le premier ministre oppose au « projet pour la France » du président sortant.

À lire aussi

Remaniement du gouvernement : les ministres vont-ils tous devoir partir ?

Remaniement du gouvernement : les ministres vont-ils tous devoir partir ?

Selon lui, Marine Le Pen est comparable à une fable de La Fontaine, « Le chat, la belette et le petit lapin ». « Je la vois apparaître avec ses chats, pour se rendre aimable et sympathique » a-t-il développé. « Ce chat il est tout doux, tout gentil. Et quand ce pauvre petit lapin et cette pauvre belette arrivent (…) il les croque, il les mange. C’est ça. Derrière Marine, il y a toujours un Le Pen. » a-t-il conclu. 

Remaniement : quels sont les nouveaux noms du gouvernement ?