Jean-Michel Blanquer candidat aux législatives dans le Loiret

Jean-Michel Blanquer, l’actuel ministre de l’Éducation nationale sera candidat aux élections législatives dans le Loiret.

Jean-Michel Blanquer : du ministère à l’Assemblée ?

Peu de temps après la réélection d’Emmanuel Macron, la bataille des législatives commence déjà. Les élections auront lieu les dimanches 12 et 19 juin prochain. Et nous savons désormais que Jean-Michel Blanquer sera candidat dans le Loiret.

D’abord nommé ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse sous le gouvernement d’Édouard Phillipe, il devient ensuite ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et des Sports en 2020 au sein du gouvernement de Jean Castex.

Après avoir étudié la région Île-de-France, Jean-Michel Blanquer sera finalement candidat dans la 4ème circonscription du Loiret. Circonscription qui comprend les communes Orléans, Olivet, Pithiviers ou encore Montargis qui comptait beaucoup de gilets jaunes. Jusqu’ici, la circonscription était représentée par Jean-Pierre Door appartenant au parti Les Républicains. Mais âgé de 80 ans, l’homme politique se retire, laissant sa place au conseiller département Ariel Lévy, âgé de 31 ans.

Le 22 avril dernier, l’homme politique s’est rendu à Montargis. À ses côtés Mélusine Harlé, l’ex-candidate LREM des législatives de 2017. Cette dernière avait perdu face à Jean-Pierre Door. Le LREM espère remporter les élections cette fois-ci.

À lire aussi

Législatives : plus que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales

Législatives : plus que quelques jours pour s’inscrire sur les listes électorales

Aussi sur Mediavenir

Emmanuel Macron réélu président, l’importance des législatives

Après la présidentielle, la bataille des législatives

Les autres candidats

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti sera lui candidat aux législatives dans la 15ème circonscription du Nord. Le ministre de la Justice va donc tenter de prendre la succession de Jennifer de Temmerman, ancien membre de LREM. En effet, après avoir remporté les législatives face au RN, elle a finalement quitté le parti d’Emmanuel Macron.

La ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, se présente à Lens, dans la troisième circonscription, actuellement dans les mains du député RN Emmanuel Blairy. Quant à la ministre du Travail Elisabeth Borne, elle tente sa chance dans la sixième circonscription du Calvados. Pour succéder au député LREM Alain Tourret qui a choisi de ne pas se représenter. Sophie Cluzel, actuellement Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées présente sa candidature dans la 2ème circonscription d’Annecy. La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon vise la 8ème circonscription : Maisons-Alfort. Qui est actuellement entre les mains du député LR, Michel Herbillon.

Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune souhaite obtenir la 7ème circonscription de Paris. Et la secrétaire d’État Olivia Grégoire souhaite conserver la douzième circonscription de Paris.

Les mauvais élèves de l’Assemblée, non réinvestis par Macron aux législatives