Premier tour de l’élection : quels sont les résultats définitifs ?

Comme en 2017, les résultats du 10 avril ont annoncé un affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour. Toutefois les scores des candidats ont relativement évolué depuis la dernière élection. 

Une issue similaire, pour des résultats en hausse

Comme annoncé hier soir, c’est Emmanuel Macron (LREM) qui arrive en tête avec 27,84% des voix selon le bilan du ministère de l’Intérieur. Son opposante au second tour sera donc Marine Le Pen (RN) qui s’est qualifiée avec 23,15%. Un écart légèrement plus élevé que prévu à la veille de l’élection avec 26,2% pour le président sortant, et 24,2% pour la candidate du Rassemblement National. 

Ils ont donc augmenté leur résultats de deux points par rapport à 2017, tout comme le candidat de la France Insoumise. Jean-Luc Mélenchon, malgré son appel au vote utile n’a pas réussi à se qualifier pour le second tour. Il a toutefois atteint la troisième position avec 21,95%. 

À lire aussiL’écart se resserre entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen selon les derniers sondages

À lire aussi

Quels sont les projets de Jean Castex après sa démission ?

Quels sont les projets de Jean Castex après sa démission ?

9 candidats en-dessous des 10%

Mathématiquement, la hausse de ces trois candidats a empêché les représentants des autres parti d’excéder les 10%. Éric Zemmour (Reconquête !) qui affirmait bénéficier de « votes cachés » affiche le score final de 7,07%. Il est le dernier candidat au-dessus des 5%, et sera donc intégralement remboursé par l’État pour ses frais de campagne. 

Aussi sur Mediavenir

Quels pouvoirs détient le Premier ministre ?

Quels pouvoirs détient le Premier ministre ?

Ce n’est pas le cas des autres candidats, à commencer par Valérie Pecresse (LR). Avec un résultat de 4,78% des voix, elle a dû lancer un appel au dons pour rembourser ses cinq millions d’euros de dettes. Il s’agit d’une première pour le parti Les Républicains qui n’avait jamais connu de score aussi bas à une élection – tout comme le PS avec 1,75%. En 6ème position, on retrouve le candidat EELV Yannick Jadot, avec 4,63. Malgré sa défaite, le représentant de l’écologie a lancé un appel à faire barrage contre l’extrême-droite. 

Quels pronostics pour le second tour ?

Yannick Jadot n’est pas le seul à avoir appelé à voter pour Emmanuel Macron. Les candidats Anne Hidalgo (PS), Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Valérie Pécresse ont successivement évoqué leur volonté de faire barrage à l’extrême-droite. De leur côté, Nicolas Dupont-Aignan (DLF) et Éric Zemmour – rallié par Marion-Maréchal Le Pen – ont exprimé leur intention de voter pour le Rassemblement National. 

Les sondages prévoient pour l’instant une victoire serrée pour Emmanuel Macron avec un score oscillant entre 51% et 54% contre 46% à 49% pour Marine Le Pen. 

Une élection présidentielle peut-elle être annulé en cas de forte abstention ?