Des enfants hospitalisés après une intoxication au chlore dans une piscine

Ce lundi 16 mai, une quarantaine d’enfants ont été évacués en urgence d’une piscine. Certains ont dû être hospitalisés, à cause d’une intoxication au chlore.

Des enfants hospitalisés

Les faits ont eu lieu dans la matinée du lundi 16 mai au centre aquatique du Nautiform d’Andrézieux-Bouthéon, dans la Loire. Des élèves de sixième du collège Jacques Prévert étaient dans la piscine, dans le cadre de leur activité scolaire. Mais rapidement, les enfants ont commencé à se sentir mal.

Certains élèves ont été victimes de vomissements, de maux de tête et maux de gorge. Résultat, les pompiers sont intervenus. Au total, ils ont évacué 54 personnes, dont 46 enfants. Le SAMU a alors ouvert une cellule de crise et la piscine a été immédiatement fermée. Il aura fallu déployer 46 pompiers pour cette intervention.

La préfecture a indiqué que tous les enfants ont été vus par un médecin du SAMU. Si la plupart ne présentait que des symptômes « légers », huit personnes ont tout de même été hospitalisées. Parmi ces huit personnes, six enfants ont été conduits à l’hôpital nord de Saint-Etienne. Ils ont depuis quitté cet hôpital.

Les autres enfants ont simplement été reconduits au collège. Les parents sont donc venus les chercher.

À lire aussi

Après la condamnation d’un recruteur de Ligue 1, un ancien joueur témoigne

Après la condamnation d’un recruteur de Ligue 1, un ancien joueur témoigne

L’origine de l’intoxication

Les pompiers et la préfecture n’ont pas identifié directement l’origine de cette intoxication. Mais après quelques analyses, ils ont découvert qu’il s’agit d’un surdosage de chlore. En effet, le skimmer, soit la pièce qui sert à aspirer l’eau pour la diriger vers le système de filtration était endommagée. Le matériel a donc été placé sous scellés. En effet, le parquet de Saint-Etienne a ouvert une enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui. »

Aussi sur Mediavenir

Dé.cès d'Yvan Colonna, trois semaines après son agression

Dé.cès d’Yvan Colonna, trois semaines après son agression

L’enquête devra déterminer l’origine de ce surdosage en chlore. Et découvrir s’il s’agit d’une défaillance matérielle ou informatique, ou bien d’une erreur humaine.

Pour information, l’exposition aux vapeurs de chlore « peut avoir de graves conséquences, tant à court qu’à long terme, et doit être prise au sérieux » précise le centre antipoison. Outre les symptômes désagréables survenant quelques minutes après l’exposition, les personnes peuvent développer des complications dans le futur, comme de l’asthme ou un œdème pulmonaire.

Les intoxications au chlore dans les piscines ne sont pas rares. Notamment chez les particuliers qui nettoient eux-mêmes leur piscine. Le chlore n’est pas un produit anodin et il faut faire preuve de grande vigilance lorsqu’on l’utilise.

Emmanuel Macron réélu président, l’importance des législatives