Hébergement web : comment choisir un fournisseur soucieux de l’environnement ?

Par Yvan Arnoux

L’hébergement web est indispensable pour créer son site internet. Ce service a néanmoins un impact considérable sur l’environnement. En effet, l’ensemble des fichiers qui constituent un site web est stocké sur des serveurs.

Pour que la plateforme fonctionne normalement, il faut que ces derniers soient opérationnels 24 h/24. Situés dans des centres de données, appelés data centers, ils utilisent énormément d’énergie. Or, selon une étude de Greenpeace, le secteur de l’informatique représenterait environ 7 % de la consommation mondiale d’électricité. Il serait aussi responsable de 2 % des émissions mondiales de CO2. Face à ce constat, il est légitime de se demander comment choisir un hébergeur web écoresponsable.

Les critères clés pour identifier un hébergeur web écoresponsable

Pour identifier un hébergeur web écoresponsable, il faut avant tout évaluer sa performance environnementale. Cela passe principalement par la source d’énergie qu’il utilise pour alimenter ses serveurs. Un hébergeur qui fait usage de l’énergie renouvelable comme le solaire ou l’éolien émet moins de CO2. En revanche, quand il utilise des sources d’énergie fossiles tels le charbon et le gaz, son empreinte carbone est sans doute plus élevée.

Lire aussi :  Le monde du cloud computing : fonctionnement et avantages

L’efficacité énergétique des centres de données est également un critère à prendre en considération pour identifier un hébergeur web écoresponsable. Un fournisseur qui utilise des technologies performantes en termes d’énergie réduit nettement sa consommation énergétique.

Étant donné que les serveurs sont opérationnels 24 h/24, ces machines produisent une chaleur considérable. Pour assurer leur fonctionnement, il est nécessaire de refroidir les data centers. Comme on peut le voir avec l’offre de O2switch, un hébergeur web se montre écoresponsable quand il utilise un système de refroidissement efficace. Il peut s’agir du free cooling, du water cooling ou du geocooling.

Le free cooling consiste à utiliser l’air extérieur pour refroidir directement celui qui est dans un bâtiment. Cette technique se base sur l’écart de chaleur entre l’air qui provient de dehors et celui présent à l’intérieur. L’air est distribué dans le local par le biais d’un volet ou d’un registre motorisé commandé par une régulation. De même, un fournisseur qui a installé son data center dans les zones tempérées ou froides réduit sa consommation énergique lors du refroidissement des machines. Ces moyens sont moins polluants et énergivores que les systèmes de climatisation classiques.

L’importance de l’énergie verte dans le choix de votre hébergeur web

L’énergie verte permet de réduire les émissions de CO2 responsables du réchauffement climatique. Si vous choisissez un hébergeur web qui utilise de l’énergie verte, vous réduisez ainsi votre empreinte carbone.

Lire aussi :  Google AdMob vs Facebook Ads : le duel des géants de la publicité mobile

Vous pouvez même mettre en avant une image positive auprès de votre public. En effet, vous montrez à vos consommateurs que vous prenez au sérieux les enjeux environnementaux qui deviennent de plus en plus incontournables aux yeux de ces derniers. L’utilisation de l’énergie verte permet également de profiter d’un service d’hébergement à moindre coût.

Un hébergeur qui utilise l’énergie verte préserve les ressources naturelles et la biodiversité. C’est un moyen efficace de promouvoir le développement des énergies renouvelables qui sont plus propres et plus durables. L’énergie verte contribue même à la sécurité énergétique, car elle permet de diversifier les sources d’approvisionnement.

Certains fournisseurs font bénéficier d’un service de très bonne qualité à un tarif attractif. Ils mettent à votre disposition des ressources conséquentes pour la bonne marche de votre site web. Pour choisir votre hébergeur, faites tout de même attention aux offres alléchantes. Le service peut ne pas être à la hauteur de vos attentes.

Par conséquent, parcourez les différentes offres pour prendre connaissance des prestations incluses dans chaque formule. N’hésitez pas non plus à faire des recherches sur internet à propos du prestataire afin de vous faire une idée de la qualité du service proposé.

data center page plateforme impact environnement illimité écoresponsable

Certification et normes environnementales : que rechercher chez un fournisseur ?

Il existe différents labels et certifications qui peuvent vous aider à choisir un hébergeur web écoresponsable. Ceux-ci sont délivrés par des organismes indépendants qui vérifient que le fournisseur respecte un cahier des charges précis en matière d’environnement. Il s’agit par exemple :

  • du label Green Web Foundation,
  • de la certification ISO 14001,
  • de la certification ISO 50001.
Lire aussi :  Externaliser la sécurité du système d'information : une solution efficace pour les entreprises

Pour qu’un hébergeur soit labellisé Green Web Foundation, il doit montrer qu’il utilise au moins 50 % d’énergie verte pour alimenter ses serveurs. En ce qui concerne les certifications ISO 14001 et ISO 50001, ce sont des normes internationales qui définissent les exigences pour mettre en place un système de management environnemental. Leur objectif est d’aider les organisations à réduire leur impact sur l’environnement. Ces certifications sont délivrées par des organismes accrédités qui réalisent des audits réguliers chez l’hébergeur.

Il y a également la certification Green IT qui évalue la performance environnementale des prestataires informatiques, dont les hébergeurs web. Vous retrouverez en général les labels et les certifications du fournisseur sur son site. Il existe aussi des plateformes qui répertorient les hébergeurs web qui sont labellisés.

L’impact environnemental des data centers

Les data centers sont les lieux où sont stockés les serveurs informatiques qui hébergent les sites web. Ils sont au cœur du fonctionnement d’internet, mais ils sont aussi une source majeure d’impact environnemental.

Une étude a été publiée par L’Agence de la transition écologique (Ademe) et l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep). Selon ses conclusions, 2,5 % de l’empreinte carbone de la France est généré par la filière du numérique. En particulier, les centres de données génèrent environ 16 % de l’empreinte carbone numérique. Selon le Sénat, l’Hexagone était, en 2019, à l’origine de 14 % des rejets de CO2 dans la filière du numérique.

Lire aussi :  Collaboration Vertiv-Intel : Un bond en avant pour le refroidissement des accélérateurs d'IA avec Gaudi3

Cette pollution s’explique par la forte consommation d’énergie de ces infrastructures. Elles sont alimentées de jour comme de nuit avec de l’électricité. Comme nous l’avons évoqué, ces machines étant opérationnelles 24 h/24, elles dégagent de la chaleur et nécessitent un refroidissement continu pour éviter toute panne. Or, les systèmes de refroidissement utilisent également beaucoup d’énergie.

Pour réduire cet impact, les hébergeurs doivent choisir une source d’énergie renouvelable pour alimenter les data centers. Ils peuvent par ailleurs optimiser l’efficacité énergétique des centres de données en utilisant des technologies et des équipements plus performants.

data center page plateforme impact environnement illimité écoresponsable

Les initiatives de durabilité et de responsabilité sociale des hébergeurs

Au-delà des aspects techniques liés à l’énergie et aux infrastructures, il existe d’autres dimensions qui peuvent être prises en compte pour choisir un hébergeur web écoresponsable. Il s’agit des initiatives de durabilité et de responsabilité sociale que le fournisseur peut mettre en œuvre pour contribuer au développement durable et à la protection de l’environnement. Parmi ces initiatives, on peut citer le recyclage ou le don des équipements informatiques usagés. Cette action permet de réduire la production de déchets électroniques.

Les hébergeurs web peuvent aussi soutenir des associations ainsi que des projets environnementaux ou sociaux. Ils pourraient participer à la sensibilisation du public ou à la résolution de problèmes locaux ou globaux. Ils peuvent même impliquer leurs employés et les clients dans la démarche environnementale afin de créer une culture d’entreprise responsable et engagée.

Lire aussi :  Apple s'apprete à prendre d'assaut la scène de l'IA Générative

Par exemple, un prestataire peut proposer à ses équipes d’adopter une mobilité raisonnée et mettre à disposition des moyens de déplacement qui impactent moins l’environnement (comme le vélo). Il peut par la même occasion sensibiliser ses employés à adopter quotidiennement des gestes forts et concrets.

Il existe des formations qu’un fournisseur d’hébergement peut mettre à disposition de son personnel pour que chacun puisse connaître les gestes de recyclage dans les bureaux. Ceci peut s’avérer particulièrement utile lors des opérations techniques sur les serveurs. Un autre moyen pour un hébergeur de réduire l’empreinte carbone de son centre de données est de s’approvisionner en équipements auprès des fournisseurs proches.

Source : https://www.arcep.fr/la-regulation/grands-dossiers-thematiques-transverses/lempreinte-environnementale-du-numerique.html

Notre site est un média approuvé par Google Actualité.

Ajoutez Mediavenir dans votre liste de favoris pour ne manquer aucune news !

nous rejoindre en un clic
google news follow

Rejoignez la communauté

1 réflexion au sujet de « Hébergement web : comment choisir un fournisseur soucieux de l’environnement ? »

Laisser un commentaire